La saison de 2015 vient de commencer par une bel événement dans les caraibes. La St Barth Fun Cup, 4 ème édition. Cyril termine 3 ème , après avoir fini la saiosn 2014 vice champion du monde et Benoit 7 ème juste dernière le multiple champion du monde Bjorn Dunkerbeck.La saison 2015 s'annonce existante.

Résumé de la journée de compétition et quelques photos jointes.

Dès 6H30 c’est déjà l’effervescence sur la plage de Saint-Jean, les coureurs préparent leur matériel et le sable se transforme en un tapis de voiles multicolores. La flotte des 90 coureurs envahit rapidement la Baie de Saint-Jean. La ligne de départ située au large de la pointe Milou offre aux riders un cadre de navigation à couper le souffle.

Avec une ambiance à terre extrêmement conviviale entre les manches, les coureurs profitent des retours sur la plage pour débriefer et échanger sur leur parcours. Des conditions parfaites avec du vent et de la houle permettent à l’organisation de valider au total 4 manches pour la catégorie kids et également pour la catégorie principale, s’en suivra une manche spéciale, ne comptant pas dans le classement, pour les riders pros avec une arrivée dans le lagon.

Sur l’eau la bataille pour la première marche du podium a été rude et c’est le freestyler, Taty Frans qui décroche le titre. Le local et vainqueur en 2014, Antoine Questel termine second, Cyril Moussilmani obtient la troisième place. « C’est la quatrième fois que je participe à la Saint Barth Fun Cup et je remporte enfin l’événement. C’est un sentiment incroyable. Antoine et Cyril sont des concurrents très sérieux mais cette fois j’ai été plus rapide », nous confie Taty Frans avec un large sourire.

Arnaud Daniel, co-organisateur et compétiteur, fait le point sur cette nouvelle édition qui vient de s’achever : « Un bilan plutôt génial, en finissant sur une magnifique journée ventée. Je suis satisfait parce que tout le monde à terre comme sur l’eau a l’air content. On ne pouvait pas espérer mieux étant donné les conditions météorologiques des jours précédents. Pour un dernier jour c’est parfait !».